Accueil!

Pourquoi suis-je devenue traductrice? – Mariah Carey et un trésor de poche

C’était l’année 1994, j’étais au collège et ma mère avait acheté la cassette de «Merry Christmas» de Mariah Carey (impossible de l’oublier, n’est-ce pas? On doit entendre ce tube chaque année à Noël…) À l’école il n’y avait que le français comme langue étrangère, donc ma connaissance de l’anglais c’était absolument zéro. J’écoutais ces chansons et je mourrais d’envie de savoir ce qu’elles signifiaient. Du coup j’ai reçu le cadeau le plus précieux que je n’aie jamais eu… un petit dictionnaire de poche anglais-italien! Je me rappelle être rentrée à la maison avec ce trésor qui brûlait dans mes mains, ne pouvant pas attendre de commencer à traduire. La première phrase de ma carrière de traductrice a été… oui, vous l’avez deviné, «All I want for Christmas is you»!

Petit à petit, grâce à ce petit dictionnaire et à mon inépuisable envie de comprendre, ces sons privés de sens commençaient à devenir des mots puis des phrases. Bien sûr, il y avait beaucoup de phrases qui je ne comprenais pas car je ne connaissais pas la conjugaison des verbes et il y avait trop des synonymes pour certaines mots. Mais parfois j’arrivais à comprendre une phrase… quelle sensation de victoire et de satisfaction! Cette cassette mythique de Mariah Carey avec son feuillet de textes abîmé a été la graine de laquelle je suis née traductrice. Parce que l’envie de comprendre et ce «mais qu’est-ce qu’elle dit?!» ne m’ont jamais abandonnée. Et donc le français (combien d’après-midi passés à apprendre mots avec Motus sur la vieille Antenne 2!), l’anglais et enfin la langue néerlandaise après mon déménagement aux Pays-Bas en 2008.

Et voilà donc mes 3 combinaisons linguistiques:

  • Anglais – Italien

  • Français – Italien

  • Néerlandais – Italien